20th Century Painting

Home

    Lucian Freud, scènes d'atelier View larger

    Lucian Freud, scènes d'atelier

    Lucian Freud est sans conteste le plus grand peinture figuratif de notre époque. Travailleur acharné, il n'est cependant pas l'ermite que la presse aime à décrire, bien qu'il soit connu pour être avare de son temps et choisir avec circonspection ceux à qui il l'accorde. Il n'existe, par conséquent, que peu d'entretiens et peu d'images de l'artiste, et c'est en cela que le présent ouvrage constitue un événement exceptionnel.

    50,00 €

    Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France


    Publisher - Thames & Hudson
    Format - Ouvrage relié
    Number of pages - 253
    Language - Français
    Model LIV_9782878113099
    Artist Lucian Freud (né en 1922)
    Publisher Thames & Hudson
    Format Ouvrage relié
    Number of pages 253
    Language Français
    Dimensions 260 x 230
    Published 2007
    Weight 1.290

    Deux photographes ont eu l'immense privilège de côtoyer Freud dans l'intimité de son atelier. Bruce Bernard tout d'abord, ami de longue date qui le photographia régulièrement au cours de deux décennies, et notamment durant les années où Freud avait comme modèle l'artiste de performance Leigh Bowery. Puis, à la mort de Bruce Bernard en 2000, le propre assistant de Freud, David Dawson, qui fut autorisé à photographier la vie quotidienne de l'atelier.

    Ensemble, ces photographies composent la représentation la plus complète qui soit de l'artiste au travail, montrant l'évolution des toiles, les différents modèles - certains nus, d'autres célèbres - et l'artiste lui-même dans un état d'intense concentration. Bien que Freud ait toujours été réticent à évoquer sa manière de travailler, il a, exceptionnellement, donné son accord pour qu'un entretien avec le jeune écrivain australien Sebastian Smee accompagne la publication des présentes photographies et ce afin de nourrir notre regard sur cet univers privé de quelques éléments de compréhension.

    Les commentaires de Freud et les photographies de Bernard et de Dawson nous confrontent à l'extraordinaire intensité de l'acte de création, depuis la première marque posée par le peintre sur la toile vierge à l'oeuvre achevée.